ISO TRAITEMENTS à Quessoy, près de Saint-Brieuc
Des signes qui ne trompent pas…

Une mauvaise ventilation, des combles mal aérés, une exposition insuffisante au soleil, … Tous ces facteurs peuvent causer des problèmes d’humidité et favoriser la prolifération de champignons et d’insectes en tout genre.

Les experts d’ISO TRAITEMENTS vous livrent des informations clé sur le diagnostic et le traitement de la mérule, du coniophore des caves et des insectes xylophages.

Besoin d’un diagnostic d’urgence ? Nous intervenons à Saint-Brieuc et aux alentours, près de Lanvollon, Lannion, Pléneuf-Val-André, Lamballe, Erquy, Moncontour, Matignon, Paimpol, Quintin et Plaintel.

Un spécialiste à votre écoute

Comment détecter la présence des champignons ?

Avides des environnements humides, les champignons lignivores sont très répandus en France, particulièrement en région bretonne.

Comment reconnaître la présence de mérule ?

La mérule peut mettre plusieurs années à se développer à l’intérieur du bois (lambris, plinthes, parquets…) avant d’infester totalement les lieux.

Se nourrissant de bois,  elle se répand à travers les maçonneries grâce à un réseau très ramifié : des filaments mesurant jusqu’à 10 mètres.

Symptômes d’attaque

Une attaque de mérule provoque de nombreux dégâts sur le bois :

  • Il prend une apparence brune,
  • Il s’effrite, se boursoufle et se gondole,

  • Une forte odeur de champignons s’en dégage.

Conditions de développement

  • Un taux d’humidité du bois de 22 % au minimum,
  • Une température ambiante entre 20 et 26 °C,

  • Une atmosphère confinée et obscure.

Une fois la présence de mérule détectée, vous pouvez être sûr(e) que votre habitation est contaminée et qu’un traitement de la mérule s’impose. Sans intervention, ce champignon attaque tous les éléments en bois (mobilier, charpente, plinthes, boiseries) et les murs, détériorant ainsi la structure du bâti et votre mobilier.

Nos solutions contre la mérule

Comment détecter le coniophore des caves ?

Moins dévastateur que la mérule, le coniophore des caves est un champignon lignivore qui se nourrit à partir de matières organiques mortes. À l’origine de pourriture cubique, ce type de champignon composé d’hyphes prolifère dans les cavités de bois.

Symptômes d’attaque

L’aspect de ce champignon est très semblable à celui de la mérule :

  • En début de développement, il y a formation d’amas cotonneux de couleur jaune à blanchâtre,
  • Avec le temps, il prend la forme de longs filaments de couleur brun foncé.

Conditions de développement

  • Un taux d’humidité du bois de 40 % au minimum,
  • Une température ambiante optimale de 24 degrés,
  • Des lieux confinés et obscurs, tels que les caves, d’où son appellation.

Afin d’éradiquer le coniophore des caves durablement et efficacement, le mieux est de faire appel à un spécialiste des traitements fongicides.

Nos solutions contre le coniophore des caves

Comment détecter la présence d’insectes xylophages ?

Les insectes parasites ont tous le même cycle de vie : naissance, reproduction, ponte d’œufs puis disparition.
S’attaquant majoritairement au bois, ils peuvent causer des dégâts matériels et structurels importants au fil du temps.

Le capricorne

D’une taille comprise entre 10 et 20 mm, le capricorne est un coléoptère d’apparence brune à noire. Friand des bois résineux (sapin, épicéa, pin, mélèze, etc.), son développement peut durer jusqu’à 11 ans.

Symptômes d’attaque

  • Bruit de grignotement des larves perceptible dans le calme,
  • Apparition de trous dans le bois d’un diamètre allant jusqu’à 10 mm,
  • Présence de boursouflures sur les poutres et déformation de la toiture.

Conditions de développement

  • Température ambiante optimale entre 25 et 30 °C,
  • Développement en fonction de la nature du bois et de la température.

Vous suspectez une invasion de capricornes chez vous ? Il n’y a pas de solution miracle !
Découvrez notre traitement des bois pour les éliminer de façon radicale.

Nos solutions contre le capricorne

Le lyctus

Tout comme le capricorne, le lyctus est un insecte xylophage. Cet insecte brun rougeâtre à brun foncé a une forme étroite et allongée, et mesure entre 2 et 7 mm. Au stade adulte, le lyctus est capable de se frayer un chemin dans du bois épais, voire du plastique.

Symptômes d’attaque

  • Apparition de trous de sortie ronds à ovales allant de 1 à 2 mm en grand nombre,
  • Une fine poussière de bois à proximité des trous de sortie.

Conditions de développement

  • Une préférence pour les essences de bois feuillues : chêne, le châtaignier, le frêne, l’érable, le cerisier,
  • Un cycle entre 8 et 12 mois selon le taux d’humidité et la température ambiante.

Vous n’arrivez pas à identifier la nature de l’insecte qui vous a envahi ?
Sollicitez notre expertise pour identifier son type et le traitement des bois le plus approprié.

Nos solutions contre le lyctus

La grosse vrillette

Plus connue sous le nom d’horloge de la mort, la grosse vrillette est un coléoptère brun foncé mesurant entre 5 et 7 mm. C’est en volant qu’elle réussit à s’introduire dans les maisons pour y pondre ses œufs. Elle s’attaque aux essences feuillues comme aux essences résineuses et y creuse des galeries grâce à sa paire de mandibules.

Symptômes d’attaque

  • Des trous de sortie de 2 à 4 mm,
  • De la vermoulure claire et granuleuse, plus exactement sous forme de lentilles d’un diamètre d’1 mm.

Conditions de développement

Des bois anciens et très humides (dégât des eaux, tempête, inondation, etc.)
En effet, une humidité très élevée donne lieu à des champignons favorisant leur développement puisqu’elle se nourrit à partir de l’azote qu’ils développent.

Les dégâts engendrés par la grosse vrillette sont bien plus importants que ceux des champignons.
Ainsi, il est plus facile d’en détecter la présence et d’entamer un traitement des bois à temps.

Nos solutions contre la grosse vrillette

La petite vrillette

Peu présente dans les milieux naturels, la petite vrillette (ou vrillette domestique) vit souvent à proximité de l’Homme. Ce coléoptère a une longueur allant de 2,5 à 5 mm et sa couleur va du jaune au brun foncé. Ses cibles préférées : les essences résineuses et feuillues qu’elle attaque avec ses mandibules.

Symptômes d’attaque

  • De la vermoulure claire et farineuse.

  • Des trous de sortie de forme circulaire qui vont de 1 à 3 mm,

Conditions de développement

Tout comme la grosse vrillette, la présence de champignons favorise leur prolifération dans le bois.

Petite vrillette, grosse vrillette, lyctus, …. Tout ça ne vous dit absolument rien ?
Faites confiance à nos solutions pour la protection des bois.

Comment détecter la présence d’humidité ?

L’humidité représente une réelle menace pour la pérennité d’une maison et la santé de ses occupants.
Elle peut se présenter sous deux formes : une humidité de l’air ou une humidité des murs ou des sols.

L’humidité de l’air

De manière générale, l’humidité de l’air résulte d’une mauvaise aération dans une construction, qu’elle soit ancienne ou neuve.

Symptômes

  • Auréoles, tâches ou moisissures sur les murs ou plafonds,
  • Finitions abîmées : peinture boursouflée, plinthe déformée, fissure, etc.

Conditions de développement

L’humidité dans l’air des maisons résulte principalement de l’activité humaine à l’origine de problèmes de condensation :

  • Vapeurs en cuisine et salle de bains,
  • Respiration et transpiration,

  • Activités ménagères.

Aujourd’hui, la plupart des maisons sont très bien isolées, ce qui favorise le phénomène d’humidité de l’air en l’absence d’aération.

L’humidité dans les murs

L’humidité des murs est généralement due à des infiltrations ou à des remontées capillaires.

Symptômes

  • Auréoles, tâches ou moisissures sur les murs,

  • Décollement des finitions : peinture qui cloque, fissures sur mur…
  • Apparition de salpêtre (dépôt blanchâtre que l’on retrouve à la base des murs)

Conditions de développement

  • Infiltrations dues à des problèmes d’étanchéité des murs.

  • Remontées capillaires dues à l’absence de barrière étanche entre le sol et le bâti (surtout dans les maisons traditionnelles en pierre),

ISO TRAITEMENTS vous propose des traitements anti-humidité efficaces pour :

  • Éliminer les mauvaises odeurs et préserver la santé des occupants.
  • Préserver la structure du bâti : décollement de plâtre et d’enduit, pourriture du bois, pulvérulence des pierres,
Nos solutions anti-humidité